Arthur Camberlein

Aujourd’hui, nous faisons la connaissance d’Arthur Camberlein, Consultant SEO sur Lille au sein de l’agence Open Linking.

Voici ses réponses à nos questions :

1) Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Arthur, Arthur CAMBERLEIN. Lillois de naissance, j’ai fais mes études dans cette ville et j’y ai trouvé un travail. Sinon j’aime le vélo, le thé, les voyages et les nouvelles technologies ainsi que les comics et les séries.

2) Comment es-tu arrivé dans le monde du SEO ?

En étant curieux, j’ai monté mon premier site sur un blog auto-hébergé et puis un autre, et encore un autre ; finalement j’y ai pris goût et je me suis intéressé à acquérir du trafic hors de mon cercle de connaissances ou d’amis (ou le leur). Finalement, j’y réellement mis les deux pieds en faisant un stage où j’ai audité et mis en place des stratégies pour des “clients réels” et non plus seulement mes blogs.

3) Quel est ton profil SEO ? (plutôt technique, marketing, linking, mix des 3…)

De formation marketing, je pense que c’est la prédominante de mon profil dans ces “facteurs” cités. Cependant, en mettant les mains dedans, nous acquérons une part de technique. Et j’ai creusé un peu plus par curiosité. Je ne me vois pas comme technicien, mais j’ai des bases pour comprendre et adapter.
Quant au netlinking, je sais en faire, cela peut être nécessaire, ce n’est pas ce que je préfère (en white hat) et il peut faire la différence, si et seulement la page finale est optimisée (optimisation onsite obligatoire).

4) Ta plus grande fierté SEO ?

D’avoir “trompé” l’algorithme ;-), pas forcément d’exemple et cela n’a pas créé un raz-de-marée, mais ç m’a permis de tester une théorie, de profiter d’un boost au lancement et ensuite de devenir plus “white hat” sur l’évolution de la stratégie 😉

5) Comment vois-tu l’avenir du référencement ?

L’avenir est “bon” pour le référencement naturel selon moi, les techniques évoluent et cela nous oblige à nous remettre en question et faire évoluer nos mises en pratiques ou recommandations.
Quant au référencement payant, il va prendre de plus en plus d’importance du côté de Google (Search, PLA, etc.) … et Bing va suivre sur le principe. Espérons tout de même que cela ne va pas devenir comme certains résultats de Baidu … !

6) Le mot de la fin

Je sortirai de l’original “Le SEO est mort, vive le SEO”, qui est un parallèle à une phrase “historique” liée à l’avènement des rois de France. Et j’irai plus loin en ouvrant le débat — un autre — “Le SEO est-il un roi dans le royaume de l’acquisition de trafic ?” ==> Vous avez 3h !
[Total : 1    Moyenne : 5/5]