Thibault Willerval Consultant SEO Lille

Thibault Willerval

1) Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Thibault Willerval, je viens des mines, du moins du bassin minier. J’ai d’abord fait une école médecine, puis j’ai enchaîné des études d’informatique à l’IUT de Lens. Après une licence, je suis devenu développeur. Je suis papa d’une merveilleuse petite princesse qui me prend tout mon temps et marié à une merveilleuse femme. Côté passion, j’aime bien le roller quand je peux en faire, profiter avec les amis et voyager. Je suis aussi un grand fan de jeux vidéo.

2) Comment es-tu arrivé dans le monde du SEO ?

C’est une opportunité que j’ai pu saisir lorsque j’étais chez Oxygem (M6 Web aujourd’hui). J’ai pris la succession de Grégory Florin sur un projet qu’il avait développé. Étant ancien dév, on m’a confié la tâche de reprendre ce projet qui mélangeait SEO et SQL Server. Un vrai défi mais au final un vrai plaisir d’apprendre plein de chose. J’ai ensuite travaillé plusieurs mois avec Vincent Terrasi, que l’on ne présente plus. J’en ai profité pour lancer quelques sites, dont un sur les jeux vidéo.

3) Quel est ton profil SEO ? (plutôt technique, marketing, linking, mix des 3…)

Étant développeur de base, je suis plutôt sur un profil technique. J’ai eu la chance de suivre une formation orienté marketing en licence, ce qui m’a permis d’avoir de réelles notions. La force d’être un développeur de base, c’est qu’on peut vite comprendre et interagir avec les équipes techniques développant les sujets. Cela a été une force pour moi lors de mon passage chez Pictime Groupe, où les temps de développement ont bizarrement chuté lorsque je faisais comprendre aux techos que leur langage était aussi le miens. Puis avec les différents projets, le marketing a pris une place importante.

Le côté netlinking est arrivé bien plus tard dans mes compétences.

4) Ta plus grande fierté SEO ?

J’ai réussi, même s’il était trop tard pour que je puisse en voir les bénéfices, à redresser un site qui sombrait de jour en jour en terme de trafic et chiffre d’affaire. Aucune stratégie de netlinking n’a été réalisé. Juste mettre au clair les problèmes techniques, les corriger et y ajouter du contenu.

Je pense que certains savent de quel site je parle et je pense qu’il est entre de bonnes mains maintenant.

5) Comment vois-tu l’avenir du référencement ?

L’avenir, selon moi, doit être au regroupement et la cohésion de la communauté. On entend trop de critique sur telle ou telle pratique. Le SEO n’est pas mort tant que des personnes auront besoin de trouver quelques choses sur le web. Bien entendu il y a des évolutions, mais même les pratiques ancestrales viennent se jumeler aux pratiques d’aujourd’hui. Le référencement c’est avant une curiosité, un partage.

6) Le mot de la fin

Aimons nous les uns, les autres. Regroupons nous et partageons nos expériences.

 

[Total : 2   Moyenne : 3/5]