Scoop.it a-t-il un impact sur le référencement ?

Scoop.it impact sur le référencement

Amis référenceurs, est-ce que l’un d’entre vous a déjà réalisé des tests à ce sujet ? Pour ma part, je pense que Scoop.it est un bon levier de social media optimization, ayant constaté de façon empirique une influence sur le positionnement de certains posts de blog « linkés » depuis cette plateforme de curation… Attention, c’est avant tout une observation et interprétation personnelle.

Scoop.it, Paper.li : des outils de « curation »

La curation, c’était le buzzword de 2011, terme qu’on peut résumer par l’action de collecter et de filtrer des contenus sur des topics précis, afin de les alimenter sous forme d’une veille sélective. Une solution toute trouvée à l’infobésité. Les plateformes telles que Pearltrees, Paper.li ou Scoop.it sont les outils sociaux les plus populaires du moment. Même Pinterest rejoint cette tendance, en la rendant extrêmement simple et visuelle.

Quelques chiffres sur Scoop.it : plus de 2 millions de visites / mois et 35% de croissance mensuelle.

Quel impact de Scoop.it sur le référencement ?

Question qui est peu posée mais qui se retrouve depuis quelques temps dans des fils de discussion, comme ici sur SEOMoz. En plus d’apporter du trafic complémentaire, parfois conséquent (certains des blogs que je suis ont gagné plus de 10% d’augmentation de fréquentation via Paper.li ou Scoop.it, et Pinterest surpasse en ce sens Google+, YouTube et Linkedin réunis), les plateformes de curation comme Scoop.it génèrent des pages de contenus agrégés avec des backlinks vers les pages d’origine.

Ces liens sont en dofollow. Et de part leur « propagation » sociale via une plateforme comme Scoop.it, on peut considérer que ce sont autant de signaux sociaux apportés aux contenus de qualité sur le Web. Certains contenus à fort potentiel de viralité, comme les infographies, peuvent se retrouver dans des dizaines de pages Scoop.it – qui, comme vous avez pu le constater, profitent généralement d’un bon référencement Google ! Pour vous, créateur de contenu, c’est une garantie d’optimisation du « social rank ».

Sans compter que Scoop.it est une plateforme qui par la fraîcheur de son actualisation et sa popularité / autorité grandissante bénéficie d’une fréquence d’indexation exceptionnelle. Pour ma part, c’est un atout non négligeable si vous souhaitez multiplier des liens entrants, certes moins puissants que des backlinks éditoriaux, mais augmentant la confiance que Google peut vous accorder.

C’est de cette façon qu’un post d’un des blogs gérés à l’agence a obtenu une top position sur une requête peu concurrentielle, en un délai record, et sans autre action SEO qu’un simple backlink sur Scoop.it.

Voilà, discussion ouverte, les avis sont assez flous au sujet de Scoop.it et du référencement. Il y a ceux qui ont constaté un impact, et ceux qui considèrent que cette plateforme ne sera pas d’une grande aide au-delà du petit bonus de trafic…

26 commentaires

  1. Pingback: Scoop.it a-t-il un impact sur le référencement ? | NiceToFeedYou | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

  2. gauchedecombat   •  

    A partir du moment où scoop it m’apporte deux ou trois visiteurs par jour, là où facebook et twitter m’en apportent plusieurs centaines, j’ai la réponse à ta question !

  3. Ange   •     Auteur

    Bonjour Gauche de Combat, tout dépend du thème du blog, bien sûr. Je constate pour cet article que je viens de prendre la 1ère place Google sur l’expression « Scoop it référencement » (et inversement), en seulement 24 heures, avec une trentaine de tweets et plusieurs relais… sur Scoop.it justement :)

  4. TomateJoyeuse   •  

    Scoopit m’apporte quelques visites et en plus google pour webmaster reconnait les liens comme entrants. Que demander de plus ?

  5. Pingback: Référencement | Pearltrees

  6. Puntocano   •  

    Voilà un sujet intéressant et effectivement assez peu abordé. Pour ma part, j’ai adopté scoopit et paper.li depuis quelques semaines. Il m’apportent très peu de visiteurs mais ce sont deux sources de liens en dofollow faciles à exploiter. Cela doit aussi participer à indexer nos nouveaux articles plus rapidement. Entre les 2 plateformes, paper.li me semble moins bien optimisé pour le seo : les liens sont plongés dans une bouillis de code en javascript et les pages « curatives » créées sont indexées très lentement par google.

  7. Antoine   •  

    Je pense que ce genre de plateformes est bénéfique au référencement plus par la quantité de liens qu’elles peuvent générer que par la qualité de ces liens.
    En effet, sur scoop.it par exemple, le lien se trouve noyé parmi des dizaines d’autres liens…
    J’ajouterai qu’avec ces outils, rédiger une meta description attrayante prend tout son sens puisqu’elle est récupérée automatiquement. Même chose pour le title qui sert d’ancre.

  8. Seo   •  

    Il apporte en effet quelques visiteurs tous les jours, mais ce n’est pas non plus le pactole. Mais ! ce qui est bon a prendre, c’est bon ! c’est beaucoup mieux que rien.

  9. Thierry Pires   •  

    Pour ma part, je pense qu’il faut dans un premier temps créer sa communauté de follower sur scoop it, faire une curation consistante vis-à-vis de son sujet, obtenir un bon score de qualité (actuellement 77 pour 73 followers) et ensuite placer des liens de son blog. J’expérimente scoop it depuis 1 an et c’est pour moi une source importante de trafic (en plus des backlings).

    je vous invite à consulter ma page en question :
    http://www.scoop.it/t/marketing-strategique-du-web-mobile

    Cdlt
    Thierry

  10. Arnaud   •  

    Le fait de se positionner en 1ère position sur « scoop it référencement » n’est pas vraiment un signe d’efficacité, ce mot-clé est en effet très peu concurrentiel… A mon avis il n’y a pas beaucoup d’autres articles sur le sujet.
    Ce qui montre finalement que ton article apporte quelque chose, parce qu’il aborde un sujet original !

  11. Pingback: Instagram ou Pinterest ? | NiceToFeedYou

  12. Azed   •  

    Merci pour l’article.
    Je vois que Scoop.it et Paper.li sont en anglais. Donc, est-ce qu’il est utile d’y mettre des liens vers ses articles en français, ou bien ce qui compte c’est d’avoir des backlinks en plus ?

  13. Agence media   •  

    Oui, en effet Scoopit a un impact certain sur le référencement, sa double utilité (curation/liens entrants) en fait un outil de prédilection pour de nombreux marketeurs. Moi je ne peux plus m’en passer, surtout depuis le lancement de l’appli iPad.

  14. Pingback: Scoop.it a-t-il un impact sur le référencement ? | NiceToFeedYou | En Tongs : le Mag des Media Sociaux | Scoop.it

  15. TomateJoyeuse   •  

    Parlons référencement.

    Il y a quelques années, tout le monde parlait de Wikio en disant qu’il faisait du duplicate content (reprise du titre et une partie du texte).

    Bref, je constate que ces outils de curation font de même.
    1. Le titre est repris et une partie du texte.
    2. Lorsque ensuite le scoop it est partagé sur WordPress ou Thumblr … cela ne sert à rien certains outils de détection de plagiat vont considérer l’article comme copié.

    Je me demande si à la longue cela ne va ps l’article original n’aura pas perdu sa crédibilité à la longue.

    Quel est votre avis ?

  16. Ange   •     Auteur

    @Arnaud : tout à fait ! Et merci pour ton commentaire.
    @Azed : tout dépend en fait de la dominante du contenu et des éléments rédactionnels de ton topic…
    @Tomate Joyeuse : réflexion juste ! A creuser, notamment avec les événements récents (Pinguin…).

  17. TomateJoyeuse   •  

    @Ange,

    Je reviens sur le sujet; J’ai écrit recemment des articles sur Pinterest. On est d’accord c’est un sujet très à la mode.

    Or mes articles ont été « curated » de scoop it à blog (thumblr et WordPress), par beaucoup de personnes et sur beaucoup de blogs. On se dit ok boom de visites. Ben non. stagnation

    En fait ce sont mes articles sur Michael Jackson et Brando ceux dont le titre n’a pas été repris. Bref le contenu est sauf qui sont bien appréciés par Google.

    Il y a beaucoup de discussion sur le sujet au niveau des droits d’auteur. Cette curation sur les blogs ne respecte pas le droit de citation.

    Ce sont ceux qui se disent « curateurs » qui bénéfient de l’autorité des articles et non pas de l’auteur du blog.

    C’est pour cela que mon Scoop It ne concerne que mes articles. c’est tout et pas des autres.

    lire sur le même un article sur les agrégateurs de contenus
    http://www.amaranthe.be/blog/publication/agregateurs-de-contenus-halte-au-plagiat

  18. M. Bet   •  

    Cet article est très instructif mais je viens de constater que Scoopit viens de passer ses liens en nofollow !
    Cette mauvaise nouvelle atténue donc son pouvoir d’un point de SEO mais cela reste une bonne source de trafic si on l’utilise d’une façon adéquate.

  19. TomateJoyeuse   •  

    Certains de mes articles ne sont plus en premiere position sur Google à cause de Scoop it. Mon enthousiasme est vite tombé.

    Vu que les liens ne sont plus en no-follow, quel est l’intérêt pour le référencement ?

    J’ai pu observer aussi, que certains confondent le curateur et l’auteur du blog (or bien souvent deux personnes différentes).

    Il faudrait un bouton anti-scoop it qui empêche l’automatisation de la curation vers des blogs wordpress ou thumblr.

  20. Serge Daigneault   •  

    Je suis étonné qu’un blogueur de qualité comme vous parliez positivement des liens en dofollow d’autres sites alors que son propre blogue met ceux des commentaires en nofollow.

  21. Tomate Joyeuse   •  

    C’est bon le problème de Scoop.it est réglé. Mon blog est protégé. Les articles de mon blog ont été supprimés et la curation sur ce site est impossible. Je l’ai demandé à Scoop.it. ils l’ont fait. CQFD l’option opt-out est possible.

  22. Pingback: Scoop.it et autres outils de curation ont-t-il un impact sur le référencement ? Com j'aime

  23. Carambozilla   •  

    Personnellement, Scoop-it arrive en 4ème position des sites référents qui m’apportent du trafic (position fluctuante, mais qui a tendance à se maintenir). De ce point de vue, c’est une plate-forme intéressante.

    Maintenant, en ce qui concerne le droit d’auteur ou le droit de citation ainsi que Google et le duplicate content, j’aurais tendance à dire 2 choses :
    1) Scoop-it est un bon vecteur de diffusion qui permet de se faire connaître d’un public qui n’aurait peut-être pas visité votre site sans cela.
    2) Je n’ai pas remarqué personnellement de déclassement pour les articles « scoopés » ou « rescoopés ».

    Un des problèmes du « Duplicate Content » est que c’est Google qui détermine sur quelle plate-forme il est pertinent de diriger l’internaute face à une requête. Or, d’une part, Scoop-it présente un lien vers l’article cité, d’autre part, si vous êtes le curateur, c’est le moment de mettre en exergue une petite présentation qui vous apportera du trafic/de la notoriété.

    Quant au « problème » des titres qui sont réécris par les curateurs, je pense que c’est plutôt bénéfique car chacun s’adresse à sa cible et peut vouloir utiliser les termes appropriés pour susciter l’intérêt de ses lecteurs. Ce qui augment l’audience. Et ça, en termes de com c’est plutôt positif, non ?

  24. Dan   •  

    Même si les liens sont désormais en nofollow, c’est un levier qui a un potentiel si il est bien utilisé.
    Dan de Prestaref.com

  25. Erwan - Analyse SEO   •  

    Je découvre l’article un an après suite à un re-tweet; je voulais rebondir sur les derniers commentaires : les liens nofollow apportent tout de même du jus (voir le test que j’ai réalisé à ce sujet : http://internetbusiness.fr/liens-nofollow-utiles-pour-gagner-des-positions-dans-google)

    Par ailleurs, comme mentionné, l’apport des visiteurs en lien direct est non négligeable; je me suis aperçu que je faisais certains jours +10% de mon trafic depuis scoop.it; c’est depuis que j’ai mis en place des compteurs scoop.it en plus des traditionnels g+1, j’aime et twitter.

  26. Merci pour cet article, je me suis aperçu que scoop.it a un impact très important d’autorité, car avec son page rank de 8 il donne aux sites qui lui font références du jus, avec un trust flow de 62 ce qui le classe parmi les sites à utiliser dans sa boite à outils SEO !
    Faite l’essai dans majestic SEO MENU : domaine référent trust flow, vous verrez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>